top of page

Comment le PASS SANITAIRE est en train de Provoquer une CATASTROPHE Économique !


Au fur et à mesure que le monde entier rouvre son économie, les prix deviennent incontrôlable.

Dans notre dernière vidéo nous analysons 4 indices :

1. L'augmentation de l'inflation

2. La stagflation

3. La shrinkflation

4. Le pass sanitaire


1. L'augmentation de l'inflation


Le premier point et c’est sans aucun doute l'un des plus inquiétants il s’agit de l'augmentation de l'inflation qu’on appelle l'impôt des pauvres.


Rappelle-toi, il y a moins d’un an de cela, on nous disait de ne pas s'inquiéter, que l'inflation allait se maintenir aux alentours de 2% c’est-à-dire l’objectif recherché par la politique monétaire de la Banque Centrale Européenne notamment et pourtant, on l’a vu récemment, l’inflation aux États-Unis a littéralement explosée, se trouvant désormais à 5,4%.


Le pire dans tout cela, c’est que cette inflation est en train de se déplacer des US vers le vieux continent. L’Allemagne qui a récemment publié les données de son IPC national a dévoilé un chiffre qui n’avait plus atteint ce niveau depuis maintenant près de 30 ans. L’inflation s’est envolée passant de 0% en juillet de l’année dernière à 3,8% le mois dernier.


Autrement dit, le pouvoir d’achat de la monnaie aux USA a perdu 5,4% et 3,8% en Allemagne.


C’est précisément pour cette raison que François Mitterand disait : “L'inflation, impôt pour les pauvres, prime pour les riches, est l'oxygène du système. Regardez-le qui s'époumone”.


D’ailleurs, les explosions de prix ne cessent de s’accumuler et c’est une nouvelle fois le prix des matières premières qui s'envole littéralement !


Après l’augmentation du prix du bois de plus de 500%, le prix du cuivre qui a plus que doublé et c’est désormais au tour des bobines d’acier qui sont un composant industriel essentiel et dont le prix s’envole de plus de 300%.


Toujours est-il que le plus inquiétant n'est pas la hausse des prix qui semble plus ou moins normale dans un environnement où l’offre devient inférieur à la demande du fait des blocages à répétition et des chaîne d’approvisionnement qui ont été entravée à la suite des multiples confinements comme nous en avions parlé dans une précédente vidéo qui traitait des pénuries notamment, mais plutôt l'attitude des banques centrales puisqu'elles n'arrêtent pas de répéter qu'il s'agit d'une situation transitoire.


Pourtant, depuis maintenant de nombreuses années et d’autant plus suite à la crise que nous avions connu en 2008, suite à l’explosion de la bulle immobilière des subprimes et la crise de l’euro de 2011 avec la quasi faillite de la Grèce, la Banque Centrale Européenne n’a de cesse de stimuler l'économie en adoptant chaque fois de nouvelles politiques monétaires accommodantes ne faisant qu’augmenter le montant de son bilan.



On voit également que malgré des pics abrupts lors des crises comme celle de 2008 ou du covid-19, les bilans ne font qu’augmenter et on a comme l’impression que les crises sont au final de merveilleuses excuses pour perpétuer ces politiques monétaires censées avoir pour objectif de ranimer une économie malade.






 

Tu souhaites découvrir la suite des indices qui annoncent une catastrophe économique ? Je te laisse regarder notre dernière vidéo ! 👇




תגובות


bottom of page