top of page

Vaccin le Grand DÉSASTRE est annoncé | Pass Sanitaire et COVID-19

Alors qu’en ce moment, les nouvelles sur le coronavirus déferlent et défraient la chronique, désormais, certains parlent “d’une quatrième vague sans commune mesure”.



Ainsi, Olivier Véran, ministre de la Santé, qui est actuellement en Martinique, là où justement la quatrième vague de l’épidémie de coronavirus fait flamber le nombre de nouveaux cas a dit que "La situation sanitaire est sans commune mesure avec ce que nous avons pu voir au cours des vagues précédentes et notamment en métropole".


Il en a également profité pour à nouveau inciter les Français à se faire vacciner pour limiter le rebond de l’épidémie de Covid-19.



En effet, depuis maintenant un an et demi de pandémie le modèle a été assez simple :


1° Une vague de cas de Covid-19 s'abat sur le pays.


2° Pour lutter contre, le confinement est mis en place.


3° Avec ces mesures, le nombre de contaminations diminue et on décide de rouvrir l’économie.


4° Au final, un nouveau variant apparaît provoquant une nouvelle vague de cas de contamination.


5° Tout naturellement, on décide à nouveau de confiner la population et de vérouiller l’économie.


6° Et ainsi de suite, jusqu’à l’infini.


1) L’émergence d’une quatrième vague :


Aujourd’hui, nous faisons face à une nouvelle vague mondiale avec notamment l’émergence du variant Delta. Le nombre de cas augmente de partout autour de la planète comme tu peux le voir sur le graphique ci-dessous. Tout a commencé en Inde avec une flambée de cas en mai dernier où la vague a culminé avec 400.000 cas par jour.



De plus, le variant Delta se transmet bien plus rapidement et tous les vaccins ne sont pas aussi efficaces pour prévenir la transmission et l'infection. En effet, le plus surprenant, c’est que dans le cas du vaccin Pfizer le taux d’efficacité aurait chuté à 39% selon des études menées par Israël et 42% selon une étude menée par Mayo Clinic.


Et si l’on regarde du côté d'Israël, de nombreuses fois mentionné pour son exemplarité quant à l’administration des vaccins, on constate que le variant Delta représente désormais 98,77% des contaminations


D’ailleurs, face à la recrudescence du nombre de cas et une situation sanitaire qui se détériore jour après jour et tandis que le pays se pensait à l'abri de tout retour du Covid-19, ces derniers mois, après avoir vacciné sa population de manière rapide et permis un déconfinement anticipé, la situation se grippe peu à peu, à tel point que les hôpitaux sont de nouveau sous tension et que les cas augmentent de manière significative.


Comme on peut le voir sur ce graphique, malgré les vaccinations, le nombre de décès repart à la hausse. Lors des premières injections, le nombre de décès avait effectivement diminué et depuis maintenant quelques jours, avec l’émergence du variant delta et la diminution de l’efficacité vaccinale, les décès repartent de plus belle.


 


Si ce sujet t'intéresse et que tu souhaites en savoir plus sur les conséquences de la mise en place du vaccin et notamment sur les chiffres concernant l'industrie pharmaceutique, je te laisse regarder cette vidéo :




Comentários


bottom of page